retour accueil
Je crée mon entreprise Je crée mon entreprise S’implanter S’implanter Vous accompagner Vous accompagner Votre agence Votre agence
Accueil >> Actualités

Actualités

« Les Coopains » : une boulangerie à la fois solidaire, coopérative et bio a ouvert ses portes à Vienne

 

Un investissement de 275 000 euros, sept salariés : c’est une boulangerie quelque peu hors norme qui a ouvert ses portes il y a quelques semaines avenue du Général Leclerc à Vienne : il s’agit d’une entreprise solidaire à but d’insertion, organisée en coopérative qui a non seulement l’ambition de fabriquer du bon pain, mais aussi de remettre des chômeurs sur le chemin de l’emploi.

Une nouvelle boulangerie a ouvert ses portes le 12 juin dernier, avenue du Général Leclerc à Vienne. L’information passerait presque inaperçue si ce nouvel établissement dédié à la mie sous toutes ses formes ne cumulait les originalités.

Non seulement, elle a pris la structure d’une coopérative, d’où son intitulé « Les Coopains », mais de plus, elle produit certes du pain traditionnel, mais aussi du pain bio, la demande d’habilitation est en cours : c’est une première à Vienne ; et enfin, il s’agit d’une entreprise « solidaire ».

En effet ce nouvel établissement situé juste en face du lycée Galilée s’inscrit dans une démarche sociale et solidaire : son personnel est en contrat d’insertion.

Ils (elles) étaient jusqu’à présent au chômage. Suivis par un référent émanant de Pôle Emploi, quatre salariés de l’établissement, une boulangère, un préparateur des produits salés (sandwiches, salades) et deux vendeurs, sont ainsi en insertion, rémunérés classiquement selon la convention de la boulangerie.

Sept personnes travaillent ainsi dans cette boulangerie qui a représenté un investissement global de 275 000 euros dont une partie a été financée, encore une originalité, par le crowdfunding.

Chacun des salariés en insertion est doté d’un contrat de six mois pouvant être renouvelé dans la limite de deux ans. L’activité rémunérée est assortie d’une formation. Comme la productivité est moindre du fait de ce volet formation, pour chacun des emplois, la Coopérative reçoit en compensation 10 000 euros par an de l’Etat.

« Notre objectif est que nos salariés partent le plus vite possible : cela signifierait que nous avons atteint notre objectif et qu’ils sont embauchés dans le secteur économique classique », explique avec un sourire Khadija Rayass, co-gérante de l’établissement avec Nicolas Ernst.

Tous deux ont une solide expérience de l’insertion professionnelle.

Khadija Rayass a dirigé des entreprises d’insertion dans le domaine du BTP et du maraîchage à Paris et à Lyon ; Nicolas Ernst a lui, dirigé pendant dix ans une structure d’insertion de cinquante salariés située dans le nord de Lyon.

Il n’y a pas d’âge prérequis pour pouvoir postuler. Pour preuve : les quatre salariés de la coopérative en insertion ont entre 20 et 57 ans. Pour décrocher l’un des quatre postes offerts, pas moins de quinze candidats, présentés par Pôle Emploi, ont postulé.

Pourquoi avoir plus spécifiquement choisi la boulangerie pour créer cette structure d’insertion ? Tout simplement parce l’emploi ne manque pas dans ce secteur : plus d’un employé sur deux retrouve du travail dans la boulangerie elle-même, ou dans un autre métier de bouche, voire encore dans la vente.

Dernière caractéristique de cette boulangerie qui sort des normes habituelles : elle produit du pain traditionnel, mais aussi du pain bio. Enfin, pas tout-à- fait car s’il est effectivement bio, il ne porte pas encore le label AB car la demande d’agrément est en cours. Pour l’heure, ce pain bio représente 10 % des ventes. Mais les deux co-gérants et leur équipe comptent bien augmenter ce pourcentage dès la rentrée prochaine.
 
La clientèle visée ? « Les habitants du quartier, bien sûr, mais aussi les professeurs et les élèves du lycée Galilée, et la clientèle de passage, très nombreuse », détaille de son côté Nicolas Ernst.

« Nous nous approvisionnons le plus possible dans les environs de Vienne pour notre boulangerie, en ce qui concerne tous les produits frais : la farine provient quant à elle à 100 % de la région Rhône-Alpes », se félicite-t-il.

La boulangerie vend également de la pâtisserie dite boulangère, comme des tartes ou des éclairs, par exemple.

Un bar à salades d’une vingtaine de places, « un concept qui n’existe pas encore à Vienne » complète l’ensemble : « les salades proviennent de producteurs bio », assure le co-gérant de ce nouveau petit complexe à tonalité solidaire qui vient redonner du tonus et une fréquentation accrue à ce secteur du quartier de l’Isle.

« Les Coopains, boulangerie solidaire », 135 avenue du Général Leclerc (face au lycée Galilée). Tel. 04 74 53 27 32. Site Web : www.coopains.fr Mail : contact@coopains.fr

retour haut
Les sites de l'agglo Votre agence La Multithèque Agenda La communauté d'agglo du pays viennois
Logo pied de page
ViennAgglo
Communauté d'Agglomération du Pays Viennois

30 Avenue du Général Leclerc 38200 Vienne
04 74 78 32 10
© 2017 ViennAgglo
Crédits & Mentions légales
fin pied de page